TOURMENTS ET PASSION

Publié le par EmmaBovary

      « Crissements aigus et sons mats dominaient la rumeur en un écho fractal… » Je soupirais en massant mes tempes du bout des doigts. A force de lire des conneries, je finissais toujours par me coltiner des migraines… J’en étais à mon quatrième manuscrit aujourd’hui. Pas grand chose de passionnant.
   J’avais entamé la matinée par un roman. De l’autofiction qui imposait au lecteur des tartines d’inspiration pseudo-poétique. L’auteur se perdait dans des descrïptions interminables en décortiquant le moindre élément : fourchette, aile de mouche, chasse d’eau, trace de calvitie… Un style à noyer un personnage dans un océan de mots.
   Ensuite, j’avais expédié à la corbeille un ramassis de nouvelles dignes du pire numéro de « Tourments et Passions, mensuel du Sentiment Vrai ». Un voyage angoissant au pays de l’amour chaste, où le mot « sexe » semblait banni au profit du mot « virginal », soixante-neuf allusions en dix pages !
   J’avais enchaîné avec un récit post-moderne de science-fiction gothique, genre majeur et méconnu aux dires de l’auteur. Le texte était miné d’inventions linguistiques décrivant Truclulu, une planète de vampires xénophiles, située dans la sixième galaxie. L’histoire était imbitable pour le profane.
   Tandis que je reprenais la lecture du manuscrit au phrasé fractal, André, un collègue du secteur Polar, frappa à ma porte.
   - Salut Vieux ! Je te rappelle qu’on se voit dans cinq minutes !
   Je malaxai à nouveau le creux de mes tempes. La poisse ! J’avais oublié la réunion mensuelle de Décontraction… Jetant un œil à la tour de manuscrits qui penchait dangereusement sur mon bureau, je réalisai que se présentait là une belle occasion d’abandonner ce bazar littéraire. J’avais eu mon lot d’inepties pour la journée.

   Dans la salle de réunion, les tables avaient été poussées contre les murs. Les collègues entouraient Etienne, le Coach en Décontraction engagé par la direction. Son boulot consistait à nous aider à combattre le stress et à pérenniser l’harmonie dans l’équipe. Le mois dernier, il nous avait proposé d’écrire une déclaration d’amitié à quelqu’un du bureau. Autant offrir un poireau à un requin…
   J’adressai un salut à la cantonade avant de prendre place dans le cercle. Un tas informe de toile grise était posé à mes pieds. Je levai les yeux vers mes camarades dont la mine n’exprimait pas la joie la plus intense. Je sentis l’angoisse me serrer la gorge. Trop tard… Le Coach arborait un sourire repeint à la céramique blanche.
   - Alors, vous êtes prêts à retomber en enfance ?
   Ce type nous prenait vraiment pour des cons.

   Une demi-heure plus tard, je m’étalais de tout mon long en m’explosant le menton sur le carreau. Empêtré dans un sac dont je ne parvenais plus à m’extraire, un goût de sang dans la bouche, je songeai à ma tour de Pise de manuscrits, à la planète Truclulu et aux Sentiments Vrais… Participer à une course en sac entre adultes était la situation la plus ridicule que j’ai rencontrée au cours de mon existence. Stimulé par l’ambiance, je fis un croche-patte à ma voisine de droite, histoire d’améliorer la bonne entente au sein de la boîte.

Publié dans Mes mots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Khéops 19/03/2008 15:33

Super ton texte, Emma ! Je riais toute seule devant mon écran, à la description du pauvre employé affalé par terre, le menton meurtri ...

Khassiopee 15/03/2008 18:00

Tu me donnes de mauvaises idées, comme si je n'étais pas capable d'en avoir toute seule... Enfin, maintenant je sais comment mettre de l'ambiance dans la salle des profs lundi matin...

danielle 12/03/2008 17:54

Et un texte qui a beaucoup plu aux lecteurs chez Maux d'Auteurs, classé dans le peloton de tête!

EmmaBovary 12/03/2008 16:58

Bien vu Titeplume pour les pieds dans le sac!!! Je devrais peut-être écrire "croche-pattes" plutôt! :)

Titeplume 12/03/2008 16:25

Terrible le job ! Quant au croche-pied les pieds dans le sac , chapeau bas, pas facile non plus...
J'irai bien faire un tour moi, sur cette planète Truclulu!!